La Vitrine technologie-éducation (VTÉ) reçoit une subvention de l’Organisation internationale de la Francophonie pour collaborer à un projet de banques de ressources.
Bonne nouvelle! La candidature conjointe de la Vitrine technologie-éducation et de la TÉLUQ a été retenue pour collaborer à la mise en place d’un réseau de partage de ressources numériques libres et ouvertes pour l’enseignement et l’apprentissage, en partenariat avec d’autres pays de la Francophonie. Dans le cadre de ce projet, deux nouvelles banques de ressources en langue française seront créées par des enseignants de l’ordre d’enseignement supérieur de la Tunisie et du Maroc, puis reliées en réseau avec celles existant en France, au Québec et au Canada. Les enseignants et étudiants de tous les pays pourront consulter et utiliser les ressources répertoriées, puisque ces dernières seront référencées selon les normes internationales. Pour mener à bien ce projet, le Fonds francophone des inforoutes, une composante de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), versera à la VTÉ et à la TÉLUQ une subvention de 150 000 $. L’appui à l’éducation, la formation, l’enseignement supérieur et la recherche constitue un des axes de la mission de l’OIF.
Au Collège de Bois-de-Boulogne, l’équipe de la VTÉ assure le recensement et la diffusion des ressources d’enseignement et d’apprentissage produites au Québec dans toute la francophonie depuis 1995. Elle soutient également l’application de bonnes pratiques établies selon des normes internationales dans le choix et le développement de plateformes pour la formation en mode hybride et à distance, ce qui en fait un chef de file canadien.