Le Collège de Bois-de-Boulogne, en partenariat avec le Comité sectoriel de main-d’œuvre en aérospatiale (CAMAQ), est fier de lancer le programme Altitude, un projet novateur de rehaussement des compétences relationnelles pour l’industrie manufacturière, un secteur en pleine transformation.

Le Collège de Bois-de-Boulogne est soucieux d’appuyer les employeurs faisant face à une évolution rapide des technologies et à l’automatisation des procédés qui imposent d’importants changements organisationnels. Grâce au nouveau programme Altitude, ce sont environ 70 travailleurs provenant de sept entreprises manufacturières de la région de Montréal qui entameront cet automne leur démarche d’apprentissage leur permettant de développer leurs compétences relationnelles.

Dans un environnement manufacturier changeant à grande vitesse, le programme Altitude innove en proposant de développer les compétences interpersonnelles, les habiletés de communication, les compétences en amélioration continue, en résolution de problèmes et en transmission des connaissances des ouvriers et des techniciens spécialisés dont les fonctions sont appelées à être modifiées dans les prochaines années. Grâce à un appui financier de la Commission des partenaires du marché du travail, ce soutien aux entreprises manufacturières innovantes sera offert à un coût réduit.

Dans le cadre de ce projet, le Collège est heureux de compter sur la précieuse collaboration du CAMAQ, un acteur stratégique dans le lancement de ce projet prometteur.

« Dans un contexte économique caractérisé par des transformations rapides, les services aux entreprises des établissements d’enseignement sont essentiels pour le rehaussement de la productivité des entreprises en aérospatiale. Nous sommes fiers de lancer ce projet et savons que d’autres secteurs en mutation pourront certainement bénéficier d’une initiative aussi porteuse. », précise Mme Nathalie Paré, directrice générale du CAMAQ.

Reconnu comme un leader de la formation en entreprise, le Collège de Bois-de-Boulogne contribue depuis plus de 35 ans au progrès des organisations en s’engageant activement dans le développement et le perfectionnement de la main-d’œuvre dans des secteurs d’activités de pointe.

« Au Collège, nous nous faisons un devoir d’être à l’écoute des besoins évolutifs du marché du travail et d’y répondre par des approches et des formations novatrices. Notre contribution à la vitalité économique de la communauté montréalaise, c’est une grande fierté pour notre établissement. », a déclaré M. Guy Dumais, directeur général du Collège de Bois-de-Boulogne.

« En développant les compétences des travailleurs du secteur manufacturier, le programme Altitude vise à redonner un avantage compétitif aux entreprises manufacturières en mettant le travailleur au cœur de cette révolution. Avec des compétences rehaussées et une plus grande polyvalence, ces travailleurs auront de nouveaux outils pour s’adapter aux changements et continuer à contribuer activement à la réussite de leur employeur. », ajoute M. Simon Delamarre, directeur de la formation continue et des services aux entreprises du Collège.

En complémentarité au programme Altitude, un parcours d’apprentissage sera également offert aux chefs d’équipe et aux superviseurs afin de développer leurs habiletés de gestion et d’assurer un encadrement optimal des travailleurs de l’industrie.

Sur la photo : M. Simon Delamarre, directeur de la formation continue et des services aux entreprises du Collège de Bois-de-Boulogne, Mme Nathalie Paré, directrice générale du CAMAQ, M. Guy Dumais, directeur général du Collège, et Mme Vicky Dubois, coordonnatrice des services aux entreprises du Collège.