Prévenir et composer avec les problèmes émotifs et comportementaux au collège :
des pratiques éprouvées qui font souvent une différence

Le Collège de Bois-de-Boulogne a eu le privilège hier d’accueillir Dr Égide Royer, psychologue et professeur associé à la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université Laval, pour mettre en lumière des mesures efficaces pour améliorer la formation des enseignants.

Actuellement, les défis de la profession enseignante sont nombreux. À cet effet, le Collège de Bois-de-Boulogne s’est engagé concrètement face aux enjeux liés à l’enseignement en ajoutant récemment à son offre de formation le Parcours SH-BAC en éducation : un arrimage pédagogique entre le Collège de Bois-de-Boulogne et l’Université de Montréal pour la formation des enseignants. Une première au Québec!

« Dans les heures qui ont précédé la conférence, nous avons eu la chance de présenter notre nouveau profil Éducation, lequel permettra désormais à des étudiants de commencer la formation des maîtres dès l’entrée à BdeB et de poursuivre à l’Université de Montréal pour devenir ultimement enseignants. Les commentaires positifs du Dr Égide Royer à l’égard de ce projet unique et original nous rendent très fiers », souligne M. Guy Dumais, directeur général du Collège de Bois-de-Boulogne.

Bénéficier de l’expertise du Dr Égide Royer pour ce nouveau parcours est un atout pour le Collège de Bois-de-Boulogne puisque ce dernier, considéré comme l’un des plus grands experts dans le domaine de la réussite scolaire au Québec, se penche sur le sujet dans son dernier ouvrage Problèmes émotifs et comportementaux à l’école : petite encyclopédie de l’enseignant efficace, qui couvre 60 des questions les plus importantes concernant les problèmes d’adaptation et de comportement.

Dans sa conférence destinée au personnel des douze cégeps de la grande région de Montréal, Dr Égide Royer a présenté des cas concrets et des pratiques éprouvées qui font souvent une différence dans l’intervention auprès des jeunes présentant des problèmes émotifs et de comportement, tout en améliorant la qualité de vie professionnelle des travailleurs de l’éducation.

« Un savoir-faire pour prévenir et composer avec les problèmes émotifs et comportementaux existe. Le défi est de le faire connaître aux enseignants et aux intervenants de l’éducation et de développer leur littéracie en santé mentale », conclut Dr Égide Royer.

Dr Égide Royer, psychologue et professeur associé à la Faculté des sciences de l’éducation
de l’Université Laval, lors de sa conférence au Collège de Bois-de-Boulogne.


Photo : Michel Pinault, photographe